Brazzaville, le 15 janvier 2010. Au moment où les chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale à partir de ce 15 janvier 2010, à Bangui en République Centrafricaine, l’Observatoire congolais des droits de l’Homme (OCDH) se félicite de l’ouverture, courant septembre 2009, d’une enquête judiciaire par les autorités congolaises en vue de connaître des allégations de détournement de 11 milliards de francs CFA par monsieur Anicet Georges Dologuele, président de la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC).