OBSERVATOIRE CONGOLAIS DES DROITS DE L'HOMME

Powered by FIDH Keep your eyes open

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 30 janvier 2015

Rapport annuel de la situation des droits de l'Homme en Republique du Congo.

"Laissez tomber, le pays marche ainsi"...

Cher(e)s tous,

En ce mois de Janvier 2015, l'OCDH publie son Rapport annuel de la Situation des droits de l'Homme en Republique du Congo.

Ce rapport porte sur les observations de 2014 ainsi que sur les évolutions des situations observées l’année antérieure. Par ce rapport l’OCDH n’a nullement la prétention d’avoir couvert tous les cas d’atteintes aux droits humains ; ce qui du reste est impossible, mais livre la tendance générale sur l’Etat de ces droits en République du Congo au cours des douze derniers mois au moins.

Veuillez trouver la Version PDF de ce Rapport en bas de cette page.

samedi 8 février 2014

République du Congo : tortures, persécutions politiques et attaques contre les libertés syndicales

La FIDH et l’Observatoire congolais des droits de l’Homme (OCDH) expriment leurs vives inquiétudes et préoccupations face à la détérioration de la situation des droits humains et des libertés fondamentales en République du Congo, notamment la persistance de la pratique de la torture, la persécution des acteurs politiques et l’instrumentalisation de la justice pour faire taire toute voix contestataires. Dans cette note, nos organisations ont recensé des cas de tortures et de mauvais traitements visant des acteurs politiques (1) ;et reviennent sur deux affaires qui défraient actuellement la chronique : les actes de tortures, d’arrestations illégales et arbitraires des personnes soupçonnées de collaboration ou de connivence avec le colonel Marcel Ntsourou (2) ; et les actes de harcèlement dont sont victimes les leaders syndicaux enseignants par le Gouvernement congolais pour casser leur mouvement de grève (3).

Lire la suite...

mardi 11 juin 2013

Entre menaces des autorités et revendications non satisfaites : les leaders syndicaux enseignants contraints de suspendre la grève, sortent de la clandestinité.

La République du Congo a adhéré et ratifié plusieurs instruments internationaux relatifs à la protection et à la promotion des droits de l’homme. A travers sa Constitution du 20 janvier 2002, le Congo s’est engagé à assurer le respect et la protection des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Cette Constitution intègre dans le droit interne les prescriptions des instruments internationaux de protection des droits de l’homme par ses dispositions (articles 7 à 42) en proclamant les droits fondamentaux de l’individu et du citoyen. La liberté syndicale telle qu’énoncée dans la convention 87 de l’O.I.T est reconnue dans la Constitution du 20 janvier 2002.

Lire la suite...