OBSERVATOIRE CONGOLAIS DES DROITS DE L'HOMME

Powered by FIDH Keep your eyes open

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Congo Brazzaville

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 25 mars 2008

Extradition d’un réfugié vers son pays d’origine : Le Congo se ressaisit et la RD Congo fait preuve d’une compréhension humanitaire

Brazzaville, le 25 mars 2008. L’Observatoire congolais des droits de l’Homme (OCDH) se félicite de la décision du gouvernement de la république du Congo de ramener à Brazzaville monsieur Albert Muya Ilunga, réfugié congolais (RDC) sous protection des Nations unies extradé, au risque de sa vie, le 06 mars 2008, vers son pays d’origine, la république démocratique du Congo.

Lire la suite...

jeudi 12 juillet 2007

Les peuples autochtones invités du Fespam, parqués au parc zoologique de Brazzaville.

Brazzaville, le 12 juillet 2007. L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) exprime sa vive protestation du fait de la discrimination, de l’exploitation et des mauvais traitements dont sont victimes une vingtaine de membres de la communauté autochtone emmenés par monsieur Djembe depuis le district d’Enyélé (département de la Likouala au nord du Congo) jusqu’à Brazzaville pour participer aux activités du Festival panafricain de musique (Fespam).

Lire la suite...

mardi 6 février 2007

Meurtre au Commissariat de police de Ouenzé II, dans le 5ème arrondissement de Brazzaville.

Brazzaville, le 06 février 2007. L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) exprime sa vive préoccupation et condamne le meurtre, commis le 23 janvier 2007, au commissariat de police de Ouenzé 2 (Ouenzé mandzandza) sur la personne de M. Guy Yombo.

Lire la suite...

mercredi 24 janvier 2007

Evasion à la maison d'arrêt centrale de Brazzavile de 199 prisonniers.

Brazzaville, le 24 janvier 2007. L'Observatoire congolais des droits de l'Homme (OCDH) exprime sa profonde indignation et sa vive préoccupation suite à l’évasion, ce 23 janvier 2007, aux environs de 19 heures, de 199 prisonniers sur un total de 5O2, de la Maison d’arrêt centrale de Brazzaville, construite en 1944 pour une cinquantaine de personnes.

Lire la suite...

mercredi 7 février 2001

Le conseil des ministres annonce la décision gouvernementale d'organiser le dialogue national sans exclusive.

Suivant les conclusions du conseil des Ministres tenu le 29 janvier 2001 à Brazzaville, l'Observatoire Congolais des Droits de l'Homme (OCDH) s'indigne et manifeste sa surprise devant l'annonce de la décision gouvernementale d'organiser le dialogue national sans exclusive à Brazzaville en lieu et place du médiateur International.

Lire la suite...

page 2 de 2 -