OBSERVATOIRE CONGOLAIS DES DROITS DE L'HOMME

Powered by FIDH Keep your eyes open

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 14 avril 2017

La répression à huit clos se poursuit au Pool et dans le reste du pays

(Brazzaville, Paris - 12 avril 2017) Un an après les premiers bombardements dans la zone du Pool au sud de la capitale Brazzaville, le département considéré comme rebelle demeure fermé à tout observateur extérieur et les autorités congolaises ainsi que des groupes armés non identifiés s’y livreraient à des violations massives des droits humains : bombardement de civils, éviction forcée des populations, arrestations arbitraires et actes de torture et traitements inhumains. La FIDH et l’OCDH, qui publient ce jour une note sur la grave détérioration de la situation des droits humains au Congo-Brazzaville, sont également préoccupées par la vague d’arrestations et de détentions arbitraires qui a précédé et suivi l’élection présidentielle de mars 2016 et qui se solde par un nombre record de détenus politiques.

Lire la suite...

jeudi 31 mars 2016

République du Congo : Il faut mettre un terme à la Vague croissante d'arrestations d’opposants suite aux élections présidentielles

Les autorités de la République du Congo doivent libérer sans condition les opposants politiques détenus pour avoir critiqué pacifiquement le déroulement des élections présidentielles récentes, mettre fin aux arrestations et détentions arbitraires et prévenir toute répression des manifestations pacifiques, ont déclaré aujourd'hui, Amnesty International, l’Observatoire Congolais des Droits de l'Homme (OCDH), l’Association pour les Droits de l'Homme et l'Univers Carcéral (ADHUC), et la Rencontre pour la Paix et les Droits de l'Homme (RPDH).

Lire la suite...

mardi 1 mars 2016

PUBLICATION DU RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION DES DROITS HUMAINS EN REPUBLIQUE DU CONGO " les droits de l'homme en souffrance au Congo"

Cher(e)s tous,

Brazzaville, le 1er mars 2016. L'Observatoire congolais des droits de l'homme (OCDH) publie son rapport annuel intitulé "Les droits de l'homme en souffrance" qui souligne une dégradation de la situation des droits humains au Congo. Ce rapport dresse un état des lieux sur les violations qui se sont déroulées dans le cadre du contexte électoral (référendum) et les violations qui ne sont pas liées à cette question. La situation des droits humains se dégrade. Les autorités doivent choisir entre laisser perdurer l'impunité, l'Etat d'anarchisme et afficher la volonté politique de rendre une justice impartiale afin de faire lumière sur des exactions commises et de répondre aux attentes de justice des victimes.

Veuillez trouver la Version PDF de ce Rapport en bas de cette page.

vendredi 30 janvier 2015

Rapport annuel de la situation des droits de l'Homme en Republique du Congo.

"Laissez tomber, le pays marche ainsi"...

Cher(e)s tous,

En ce mois de Janvier 2015, l'OCDH publie son Rapport annuel de la Situation des droits de l'Homme en Republique du Congo.

Ce rapport porte sur les observations de 2014 ainsi que sur les évolutions des situations observées l’année antérieure. Par ce rapport l’OCDH n’a nullement la prétention d’avoir couvert tous les cas d’atteintes aux droits humains ; ce qui du reste est impossible, mais livre la tendance générale sur l’Etat de ces droits en République du Congo au cours des douze derniers mois au moins.

Veuillez trouver la Version PDF de ce Rapport en bas de cette page.

jeudi 13 novembre 2014

Congo Brazzaville - Arrestation de responsables politiques : les autorités doivent garantir les droits fondamentaux

Brazzaville, Paris, le 7 novembre 2014 – Nos organisations expriment leur vive préoccupation après l’attaque par des éléments de la police congolaise du domicile de monsieur Clément Mierassa, les violences à l'encontre de plusieurs membres du Mouvement Citoyen pour le Respect de l’Ordre Constitutionnel, ainsi que l'arrestation d'une trentaine de personnes, le 4 novembre.

Lire la suite...

jeudi 10 avril 2014

ALERTE ! La justice toujours inaccessible aux victimes de la torture en République du Congo.

Brazzaville, le 9 avril 2014. L’Observatoire congolais des droits de l’Homme (OCDH), exprime sa vive préoccupation face à l’abandon par les autorités administratives et judiciaires des dossiers de personnes victimes d’actes de torture, d’exécutions sommaires, de traitements cruels, inhumains et dégradants. En effet, plusieurs dossiers relatifs à ces violations des droits humains restent négligés au niveau des cours et tribunaux congolais avec pour conséquences l’impunité des auteurs de ces crimes ainsi qu’un sentiment d’injustice pour les victimes. Les promesses faites par certains hauts responsables du pays pour faire la lumière sur ces dossiers n’ont jamais été traduites dans les faits.

Lire la suite...

samedi 7 décembre 2013

Congo Brazzaville : Répression des libertés et impunité des violations des droits humains.

La République du Congo jouit d’une situation sociopolitique relativement stable qui devrait être un gage de respect des droits humains. Malheureusement, cette stabilité ne profite pas au respect de la dignité de la personne humaine et des libertés fondamentales. Traditionnellement, l’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) publie chaque année son rapport sur la situation générale des droits humains en République du Congo. C’est pour lui une occasion d’évaluer les politiques mises en œuvre et l’évolution du respect de la dignité humaine...

Lire la suite...

mardi 11 juin 2013

Entre menaces des autorités et revendications non satisfaites : les leaders syndicaux enseignants contraints de suspendre la grève, sortent de la clandestinité.

La République du Congo a adhéré et ratifié plusieurs instruments internationaux relatifs à la protection et à la promotion des droits de l’homme. A travers sa Constitution du 20 janvier 2002, le Congo s’est engagé à assurer le respect et la protection des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Cette Constitution intègre dans le droit interne les prescriptions des instruments internationaux de protection des droits de l’homme par ses dispositions (articles 7 à 42) en proclamant les droits fondamentaux de l’individu et du citoyen. La liberté syndicale telle qu’énoncée dans la convention 87 de l’O.I.T est reconnue dans la Constitution du 20 janvier 2002.

Lire la suite...

Nouvelle arrestation d’un syndicaliste enseignant: risques pour l’intégrité physique et morale des anciens grévistes du CRPE.

L’Observatoire congolais des droits de l’Homme manifeste sa vive préoccupation suite à l’enlèvement d’un membre du bureau exécutif de la Concertation pour la Revalorisation de la Profession d’Enseignant (CRPE). En effet, le 4 juin à 5 heures du matin, M. Dominique NTSIENKOULOU a été surpris dans son sommeil par les agents de la Direction départementale de la surveillance du territoire (DDST).

Lire la suite...

Tentative d’enlèvement du président de la Commission Nationale des droits de l’Homme ; vague d’arrestations illégales : La DGST renoue avec les pratiques du monopartisme.

L’Observatoire congolais des droits de l’Homme(OCDH), exprime sa vive préoccupation suite à la tentative d’enlèvement de Me Jean Martin MBEMBA, Président de la Commission Nationale des droits de l’Homme et la vague d’arrestation et détention de citoyens en dehors de tout circuit judiciaire par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).

Lire la suite...