OBSERVATOIRE CONGOLAIS DES DROITS DE L'HOMME

Powered by FIDH Keep your eyes open

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 28 février 2017

République du Congo : Une gouvernance par la terreur et le mépris des droits humains

(Rapport annuel en fichier PDF à retrouver en bas de page)

L’OCDH publie aujourd’hui son rapport de l’année 2016 sur la situation des droits de l’Homme dans le pays. Ce rapport se présente en deux grandes parties. Il traite d’atteintes aux droits humains en lien avec la situation politique. Mais la dégradation de la situation des droits humains en République du Congo n’est pas forcément liée au contexte politique. Le mode gouvernance prônée par le régime au pouvoir n’est pas favorable à un quelconque progrès en matière des droits humains. Le Gouvernement doit revoir son mode de gouvernance.

Lire la suite...

mardi 20 décembre 2016

Congo-Brazzaville : La Cour Suprême lève les immunités d’un commissaire de police dans une affaire de torture.

Brazzaville, le 28 novembre 2016. L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) exprime sa grande satisfaction suite à la décision de la Cour Suprême de la République du Congo de lever les immunités dont bénéficiait le commissaire de police de Poto-Poto 2 ; lesquelles immunités handicapaient l’action du juge d’instruction.

Lire la suite...

vendredi 9 décembre 2016

Déclaration publique sur la journée du 10 décembre : NOS DROITS SONT EN DANGER

Brazzaville, le 09 décembre 2016. A l’occasion de la célébration de la journée internationale des droits de l’Homme, l’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) saisit cette occasion pour interpeller tous les acteurs et en premier, les autorités congolaises sur la sérieuse menace qui pèse sur les droits humains au Congo-Brazzaville.

Lire la suite...

mercredi 17 août 2016

NOTE DE SITUATION : Massacre au quartier Raffinerie à Pointe-Noire : l’impunité garantie aux auteurs

L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) a effectué une mission de recherche à Pointe-Noire suite au massacre perpétré par des policiers le 21 juillet 2016 au quartier Raffinerie, en périphérie de la ville de Pointe-Noire.

Les autorités congolaises doivent traduire en justice ces agents de la force publique abusant de la puissance publique dont ils détiennent les attributs et les moyens.

Lire la suite...

vendredi 20 mai 2016

Exécution d’un enfant de 15 ans à Madingou-Gare par le brigadier-chef, Mba Ferdinand.

Brazzaville le 10 mai 2016. L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) condamne fermement l’exécution sommaire le 26 avril 2016 à Madingou-gare, du jeune homme Nguembo Olombi Mignon par le brigadier-chef, Mba Ferdinand. L’OCDH exige que justice soit rendue et que ce policier ne bénéficie une fois de plus d’aucune impunité.

Lire la suite...

mercredi 16 mars 2016

Torture au Congo Brazzaville : Un policier condamné à 5 ans d’emprisonnement ferme, un verdict qui en appelle d’autres.

Brazzaville le 15 mars 2016. L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) exprime partiellement sa satisfaction suite la condamnation de M. Dany MAYALA, policier en service au commissariat de police du quartier Diata, à 5 ans d’emprisonnement ferme pour délit de « coups et blessures volontaires » par la 6ème chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Brazzaville. Le chef d’inculpation retenu « coups et blessures volontaires »en lieu et place de la torture interpelle sur l’urgence d’une définition et la répression du crime de torture n droit congolais.

Lire la suite...

mardi 1 mars 2016

PUBLICATION DU RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION DES DROITS HUMAINS EN REPUBLIQUE DU CONGO " les droits de l'homme en souffrance au Congo"

Cher(e)s tous,

Brazzaville, le 1er mars 2016. L'Observatoire congolais des droits de l'homme (OCDH) publie son rapport annuel intitulé "Les droits de l'homme en souffrance" qui souligne une dégradation de la situation des droits humains au Congo. Ce rapport dresse un état des lieux sur les violations qui se sont déroulées dans le cadre du contexte électoral (référendum) et les violations qui ne sont pas liées à cette question. La situation des droits humains se dégrade. Les autorités doivent choisir entre laisser perdurer l'impunité, l'Etat d'anarchisme et afficher la volonté politique de rendre une justice impartiale afin de faire lumière sur des exactions commises et de répondre aux attentes de justice des victimes.

Veuillez trouver la Version PDF de ce Rapport en bas de cette page.

mercredi 11 juin 2014

Un réfugié rwandais torturé, achète sa libération au commissariat central de police de Kibeliba à Brazzaville.

Brazzaville, le 11 juin 2014. L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH), exprime sa vive préoccupation et dénonce le crime de torture ainsi que les traitements cruels, inhumains et dégradants commis sur la personne de M. Ruzindana Silas âgé de 59 ans, réfugié de nationalité rwandaise par les agents de police au commissariat central de police Kibeliba.

Lire la suite...

jeudi 10 avril 2014

ALERTE ! La justice toujours inaccessible aux victimes de la torture en République du Congo.

Brazzaville, le 9 avril 2014. L’Observatoire congolais des droits de l’Homme (OCDH), exprime sa vive préoccupation face à l’abandon par les autorités administratives et judiciaires des dossiers de personnes victimes d’actes de torture, d’exécutions sommaires, de traitements cruels, inhumains et dégradants. En effet, plusieurs dossiers relatifs à ces violations des droits humains restent négligés au niveau des cours et tribunaux congolais avec pour conséquences l’impunité des auteurs de ces crimes ainsi qu’un sentiment d’injustice pour les victimes. Les promesses faites par certains hauts responsables du pays pour faire la lumière sur ces dossiers n’ont jamais été traduites dans les faits.

Lire la suite...

samedi 30 janvier 2010

NOTE DE POSITION : Les populations du département du Pool livrées aux miliciens Ninjas, Mindouli 1 manque de représentant à l’Assemblée nationale.

Cette note de position permet à l’Observatoire congolais des droits de l’Homme (OCDH) de donner son point de vue sur la situation qui prévaut dans le département du Pool après l’arrivée du Pasteur Ntumi à Brazzaville en décembre dernier. Elle a trois objectifs spécifiques. Il s’agit d’exiger au Gouvernement :

Lire la suite...