OBSERVATOIRE CONGOLAIS DES DROITS DE L'HOMME

Powered by FIDH Keep your eyes open

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Nations unies

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 4 octobre 2017

Brazzaville: OCDH abrite la première réunion du Comité de pilotage sur les questions autochtones

La question des droits des autochtones en République du Congo interpelle tous les acteurs œuvrant pour cette thématique. Pour les pousser à arriver à des reformes, l’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) a mis en place un comité réunissant tous ces acteurs. Une première réunion prélude à la mise en place de ce comité s’est tenue ce 29 septembre 2017 au siège de l’OCDH.

Lire la suite...

mercredi 14 juin 2017

Réaction aux propos de M. Fall, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique centrale

Les associations de promotion, protection et défense des droits de l’Homme signataires de la présente déclaration et membres de la campagne Tournons la Page - Congo, préoccupées par la situation sécuritaire et humanitaire en République du Congo et particulièrement dans le Département du Pool, s’insurgent contre les propos tenus sur Radio France International (RFI) le 08 juin 2017 par M. François LOUNCENY FALL, représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique centrale.

Lire la suite...

mardi 16 février 2016

DOCUMENT DE CONTRIBUTION POUR LA DÉFINITION ET LA PRÉVENTION DE LA TORTURE DANS LES CODES PÉNAL ET DE PROCÉDURES PÉNALE EN RÉPUBLIQUE DU CONGO PAR L'OCDH

Il est mis en place en République du Congo un comité de révision du code pénal et de procédure pénale. A cet effet, l'Observatoire congolais des droits de l'homme (OCDH) a eu a travaillé dans le même sens en apportant sa contribution pour que tant soit peu, les pratiques anciennes, sur la torture et les détentions arbitraires cessent à jamais.

Ce document a été réalisé dans la cadre du projet "MANDAT (Mobiliser et animer les efforts de la société civile dans la lutte contre la détention arbitraire et la torture en République du Congo)" financé par l'union européenne (UE). Son contenu relève de la seule responsabilité de l'OCDH, il ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l'union européenne.

Lire la suite...