OBSERVATOIRE CONGOLAIS DES DROITS DE L'HOMME

Powered by FIDH Keep your eyes open

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 25 août 2017

Brazzaville : Des OSC seront formées à l’observation et suivi des activités liées à la conversion des forêts

Pour faciliter une bonne observation et un suivi sur les investissements non forestiers dans les zones d’exploitation, des organisations de la société civile seront formées, le 29 aout prochain, sur l’utilisation du guide sur « l'Observation Indépendante Externe des forêts dans le cadre d'investissements non forestiers » en République du Congo, une initiative de l’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH).

Lire la suite...

mardi 15 août 2017

Trois OSC congolaises bénéficient de petites subventions de l’OCDH

Pour promouvoir les droits des populations autochtones et renforcer leur mouvement au Congo, l’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) vient d’accorder des petites subventions à trois organisations de la société civile afin de conforter leurs capacités d’action.

Lire la suite...

lundi 7 août 2017

Likouala : Maître-Bantou exploiteur des autochtones

Dans le département de la Likouala au nord du Congo, des peuples autochtones vivent encore sous le joug des « maitres-bantous » et travaillent comme des bêtes de somme. Un constat fait lors de la mission de monitoring réalisée du 15 au 29 juillet dernier par une équipe de l’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) dans cette partie de la République.

Lire la suite...

mercredi 24 mai 2017

La police congolaise entrave la rencontre citoyenne organisée par L’OCDH et le Mouvement Ras-le-bol.

Brazzaville le 24 mai 2017. Dans le but d’informer les citoyens congolais sur les questions des droits humains et d’éveiller les consciences sur les enjeux inhérents à la défense de ces droits, l’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) et le Mouvement citoyen Ras-le-bol avaient prévu organiser le samedi 20 Mai 2017, une rencontre citoyenne sous le thème « Comprendre les droits de l’Homme et les revendiquer ».

Lire la suite...

vendredi 14 avril 2017

La répression à huit clos se poursuit au Pool et dans le reste du pays

(Brazzaville, Paris - 12 avril 2017) Un an après les premiers bombardements dans la zone du Pool au sud de la capitale Brazzaville, le département considéré comme rebelle demeure fermé à tout observateur extérieur et les autorités congolaises ainsi que des groupes armés non identifiés s’y livreraient à des violations massives des droits humains : bombardement de civils, éviction forcée des populations, arrestations arbitraires et actes de torture et traitements inhumains. La FIDH et l’OCDH, qui publient ce jour une note sur la grave détérioration de la situation des droits humains au Congo-Brazzaville, sont également préoccupées par la vague d’arrestations et de détentions arbitraires qui a précédé et suivi l’élection présidentielle de mars 2016 et qui se solde par un nombre record de détenus politiques.

Lire la suite...

vendredi 24 mars 2017

Lancement d’un nouveau projet sur les droits des populations autochtones en République du Congo (Réf. EIDR/2016/381/959)

Brazzaville le 23 mars 2017. L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) et la Délégation de l’Union européenne (DUE) à Brazzaville procèdent ce 24 mars 2017, au lancement officiel du projet intitulé « Promouvoir les droits des peuples autochtones à travers le renforcement du mouvement autochtone au Congo et l’institutionnalisation de la représentativité des autochtones ».

Lire la suite...

mardi 20 décembre 2016

Congo-Brazzaville : La Cour Suprême lève les immunités d’un commissaire de police dans une affaire de torture.

Brazzaville, le 28 novembre 2016. L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) exprime sa grande satisfaction suite à la décision de la Cour Suprême de la République du Congo de lever les immunités dont bénéficiait le commissaire de police de Poto-Poto 2 ; lesquelles immunités handicapaient l’action du juge d’instruction.

Lire la suite...

vendredi 20 mai 2016

Exécution d’un enfant de 15 ans à Madingou-Gare par le brigadier-chef, Mba Ferdinand.

Brazzaville le 10 mai 2016. L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) condamne fermement l’exécution sommaire le 26 avril 2016 à Madingou-gare, du jeune homme Nguembo Olombi Mignon par le brigadier-chef, Mba Ferdinand. L’OCDH exige que justice soit rendue et que ce policier ne bénéficie une fois de plus d’aucune impunité.

Lire la suite...

jeudi 31 mars 2016

République du Congo : Il faut mettre un terme à la Vague croissante d'arrestations d’opposants suite aux élections présidentielles

Les autorités de la République du Congo doivent libérer sans condition les opposants politiques détenus pour avoir critiqué pacifiquement le déroulement des élections présidentielles récentes, mettre fin aux arrestations et détentions arbitraires et prévenir toute répression des manifestations pacifiques, ont déclaré aujourd'hui, Amnesty International, l’Observatoire Congolais des Droits de l'Homme (OCDH), l’Association pour les Droits de l'Homme et l'Univers Carcéral (ADHUC), et la Rencontre pour la Paix et les Droits de l'Homme (RPDH).

Lire la suite...

jeudi 13 novembre 2014

Congo Brazzaville - Arrestation de responsables politiques : les autorités doivent garantir les droits fondamentaux

Brazzaville, Paris, le 7 novembre 2014 – Nos organisations expriment leur vive préoccupation après l’attaque par des éléments de la police congolaise du domicile de monsieur Clément Mierassa, les violences à l'encontre de plusieurs membres du Mouvement Citoyen pour le Respect de l’Ordre Constitutionnel, ainsi que l'arrestation d'une trentaine de personnes, le 4 novembre.

Lire la suite...

jeudi 7 novembre 2013

Nomination du nouveau Directeur exécutif de l'OCDH

COMMUNIQUE DE PRESSE

L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) informe ses partenaires nationaux et internationaux que son Conseil d’administration réuni en session ordinaire le 05 octobre 2013, sous la présidence de son président Parfait Moukoko, a nommé M. Trésor Chardon Nzila Kendet au poste de Directeur Exécutif en remplacement de M. Roch Euloge Nzobo, nommé Conseiller Technique autant que M. Jean Gabriel Mavanga Bakala.

L’OCDH remercie tous ses partenaires pour leur soutien et leur coopération en faveur des droits humains au Congo.

                                                       Fait à Brazzaville, le 11 Octobre 2013

Alain Dieudonné Oyandzi Secrétaire du Conseil d’administration

samedi 14 janvier 2012

Plus d’un mois de garde à vue au Commissariat de quartier de Diata (Brazzaville), le Procureur de la République et autres restent insensibles

L'Observatoire congolais des droits de l'homme (OCDH) exprime sa vive préoccupation et dénonce le dépassement de délai de garde à vue de M. Bojancy Borel SAMBA au commissariat de Diata, situé dans l’arrondissement I Makélékélé de Brazzaville, en République du Congo.

Lire la suite...

samedi 12 novembre 2011

LES PEUPLES AUTOCHTONES DE LA REPUBLIQUE DU CONGO : DISCRIMINATION ET ESCLAVAGE

novembre 2011

Le présent rapport, publié grâce à l’appui financier de l’Union européenne, est le résultat des recherches entreprises par l’Observatoire congolais des droits de l’Homme (OCDH) dans le cadre de ses activités quotidiennes de promotion et protection des droits de l’Homme.

Lire la suite...

vendredi 27 mai 2011

Les organisations de la société civile du bassin du Congo préoccupées par rapport au sommet des trois bassins forestiers tropicaux

Brazzaville, le 27 mai 2011. Les organisations de la société civile du bassin du Congo viennent par la présente exprimer leurs vives préoccupations au regard de la non implication des communautés locales et des populations autochtones dans les discussions du sommet des trois bassins tropicaux qui sera organisé à Brazzaville du 31 mai au 6 juin 2011.

Lire la suite...

vendredi 11 mars 2011

Denis Sassou Nguesso promulgue la loi portant promotion et protection des droits des populations autochtones du Congo.

L’Observatoire congolais des droits de l’Homme (OCDH) salut la promulgation, par le président de la république du Congo, Denis Sassou Nguesso, de la loi n° 5 - 2011 du 25 février 2011 portant promotion et protection des droits des populations autochtones en république du Congo ; et par la même occasion exprime sa reconnaissance au gouvernement, aux agences des Nations unies et aux organisations de défense des droits humains de la sous-région pour leur accompagnement.

Lire la suite...

dimanche 13 juin 2010

Les populations du département du Pool livrées aux miliciens Ninjas, Mindouli 1 manque de représentant à l’Assemblée nationale.

Cette note de position permet à l’Observatoire congolais des droits de l’Homme (OCDH) de donner son point de vue sur la situation qui prévaut dans le département du Pool après l’arrivée du Pasteur Ntumi à Brazzaville en décembre dernier. Elle a trois objectifs spécifiques. Il s’agit d’exiger au Gouvernement

Lire la suite...

lundi 8 mars 2010

Nous exigeons le respect des droits des femmes en Afrique

A l'occasion de la Journée internationale des femmes et du premier anniversaire de la campagne « L'Afrique pour les droits des femmes: ratifier et respecter ! », une centaine d'associations africaines publient leur "Cahier d'exigences" adressé aux gouvernements du continent.

Lire la suite...

samedi 30 janvier 2010

NOTE DE POSITION : Les populations du département du Pool livrées aux miliciens Ninjas, Mindouli 1 manque de représentant à l’Assemblée nationale.

Cette note de position permet à l’Observatoire congolais des droits de l’Homme (OCDH) de donner son point de vue sur la situation qui prévaut dans le département du Pool après l’arrivée du Pasteur Ntumi à Brazzaville en décembre dernier. Elle a trois objectifs spécifiques. Il s’agit d’exiger au Gouvernement :

Lire la suite...

vendredi 15 janvier 2010

Sommet des chefs d’Etat de la CEMAC : allégations de détournement de fonds, violations des droits des travailleurs de la BDEAC doivent guider l’esprit des travaux.

Brazzaville, le 15 janvier 2010. Au moment où les chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale à partir de ce 15 janvier 2010, à Bangui en République Centrafricaine, l’Observatoire congolais des droits de l’Homme (OCDH) se félicite de l’ouverture, courant septembre 2009, d’une enquête judiciaire par les autorités congolaises en vue de connaître des allégations de détournement de 11 milliards de francs CFA par monsieur Anicet Georges Dologuele, président de la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC).

Lire la suite...

mercredi 30 septembre 2009

Abus de pouvoir et tentative d’instrumentalisation de la justice : Anicet Georges Dologuele, président de la BDEAC envoie Gilles Nanda en prison, au mépris de son immunité diplomatique.

Brazzaville, le 30 septembre 2009 : L’Observatoire congolais des droits de l’Homme (OCDH) exprime sa vive indignation suite à l’arrestation et la détention arbitraire, du 18 au 24 septembre 2009, de M. Gilles Nanda, délégué du personnel et président de la Commission mixte de la BDEAC , à l’instigation du président de la banque, M. Anicet Georges Dologuele par le biais de mademoiselle Bertille Bienvenue Yoka, son assistante dont le recrutement est contesté par certains agents de la banque.

Lire la suite...

- page 1 de 2