L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) a effectué une mission de recherche à Pointe-Noire suite au massacre perpétré par des policiers le 21 juillet 2016 au quartier Raffinerie, en périphérie de la ville de Pointe-Noire.

Les autorités congolaises doivent traduire en justice ces agents de la force publique abusant de la puissance publique dont ils détiennent les attributs et les moyens.