OBSERVATOIRE CONGOLAIS DES DROITS DE L'HOMME

Powered by FIDH Keep your eyes open

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Violation de domicile

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 31 mars 2016

République du Congo : Il faut mettre un terme à la Vague croissante d'arrestations d’opposants suite aux élections présidentielles

Les autorités de la République du Congo doivent libérer sans condition les opposants politiques détenus pour avoir critiqué pacifiquement le déroulement des élections présidentielles récentes, mettre fin aux arrestations et détentions arbitraires et prévenir toute répression des manifestations pacifiques, ont déclaré aujourd'hui, Amnesty International, l’Observatoire Congolais des Droits de l'Homme (OCDH), l’Association pour les Droits de l'Homme et l'Univers Carcéral (ADHUC), et la Rencontre pour la Paix et les Droits de l'Homme (RPDH).

Lire la suite...

vendredi 30 janvier 2015

Rapport annuel de la situation des droits de l'Homme en Republique du Congo.

"Laissez tomber, le pays marche ainsi"...

Cher(e)s tous,

En ce mois de Janvier 2015, l'OCDH publie son Rapport annuel de la Situation des droits de l'Homme en Republique du Congo.

Ce rapport porte sur les observations de 2014 ainsi que sur les évolutions des situations observées l’année antérieure. Par ce rapport l’OCDH n’a nullement la prétention d’avoir couvert tous les cas d’atteintes aux droits humains ; ce qui du reste est impossible, mais livre la tendance générale sur l’Etat de ces droits en République du Congo au cours des douze derniers mois au moins.

Veuillez trouver la Version PDF de ce Rapport en bas de cette page.

jeudi 13 novembre 2014

Congo Brazzaville - Arrestation de responsables politiques : les autorités doivent garantir les droits fondamentaux

Brazzaville, Paris, le 7 novembre 2014 – Nos organisations expriment leur vive préoccupation après l’attaque par des éléments de la police congolaise du domicile de monsieur Clément Mierassa, les violences à l'encontre de plusieurs membres du Mouvement Citoyen pour le Respect de l’Ordre Constitutionnel, ainsi que l'arrestation d'une trentaine de personnes, le 4 novembre.

Lire la suite...