OBSERVATOIRE CONGOLAIS DES DROITS DE L'HOMME

Powered by FIDH Keep your eyes open

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 8 avril 2016

Torturé au commissariat de police d’Owando, une personne gardée à vue décède au Centre Hospitalier et Universitaire de Brazzaville.

Brazzaville-Lyon, le 8 avril 2016. L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) et son partenaire, Agir Ensemble pour les Droits de l’Homme (AEDH), expriment leur profonde indignation suite à la mort le 10 mars 2016 de M. NIOKO NGAMBOU Olgane, des suites d’actes de torture subis en garde à vue. Les deux organisations appellent les autorités congolaises à faire toute la lumière sur ce crime et à traduire en justice le ou les auteur(s).

Lire la suite...

mercredi 20 mai 2015

2 ans après une série d’assassinats à des « fins rituelles » dans la ville de Ouesso : la Cour criminelle est incapable d’organiser le procès faute de moyens

Brazzaville, le 20 mai 2015. L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) qui suit de près la situation des assassinats à des fins de rites mystiques organisés par les autorités politico-administratives de la ville de Ouesso entre fin 2012 et début 2013, interpelle le Gouvernement congolais sur la nécessité de prendre toutes les mesures nécessaires permettant à la Cour criminelle de Ouesso d’organiser dans les plus brefs délais un procès juste et équitable.

Lire la suite...