OBSERVATOIRE CONGOLAIS DES DROITS DE L'HOMME

Powered by FIDH Keep your eyes open

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 30 mars 2016

COMMUNIQUE CONJOINT

Brazzaville-Lyon, le 29 mars 2016. L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) et son partenaire, Agir Ensemble pour les Droits de l’Homme (AEDH), expriment leur profonde indignation suite à la mort en détention de M. Michel Nganda Manenga dans des circonstances non élucidées à la maison d’arrêt de Ouesso, dans le département de la Sangha.

Lire la suite...

mercredi 20 mai 2015

2 ans après une série d’assassinats à des « fins rituelles » dans la ville de Ouesso : la Cour criminelle est incapable d’organiser le procès faute de moyens

Brazzaville, le 20 mai 2015. L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) qui suit de près la situation des assassinats à des fins de rites mystiques organisés par les autorités politico-administratives de la ville de Ouesso entre fin 2012 et début 2013, interpelle le Gouvernement congolais sur la nécessité de prendre toutes les mesures nécessaires permettant à la Cour criminelle de Ouesso d’organiser dans les plus brefs délais un procès juste et équitable.

Lire la suite...

mardi 30 septembre 2014

Expulsion du journaliste Elie Smith : Le Gouvernement congolais étouffe les journalistes

Brazzaville le 29 septembre 2014. L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) dénonce avec véhémence l’expulsion qu’il qualifie d’absurde vers le Cameroun du journaliste Elie Smith par le Gouvernement congolais ce vendredi 26 septembre. L’OCDH s’inquiète de la répétition d’attaques systématiques contre les libertés fondamentales en République du Congo.

Lire la suite...

mardi 23 septembre 2014

Agressions du journaliste Elie Smith et des militants de l’opposition politique : L’OCDH exige l’ouverture d’enquêtes judiciaires sérieuses

Brazzaville, le 22 septembre 2014. L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) condamne fermement les récentes agressions des militants de l’opposition politique et du journaliste camerounais Elie Smith de MNTV et, exhorte le parquet de Brazzaville à ouvrir des enquêtes sérieuses et approfondies afin de faire triompher la vérité dans ces agressions. Des sanctions exemplaires doivent être prises à l’endroit des auteurs et commanditaires.

Lire la suite...