OBSERVATOIRE CONGOLAIS DES DROITS DE L'HOMME

Powered by FIDH Keep your eyes open

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 20 mai 2016

Exécution d’un enfant de 15 ans à Madingou-Gare par le brigadier-chef, Mba Ferdinand.

Brazzaville le 10 mai 2016. L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) condamne fermement l’exécution sommaire le 26 avril 2016 à Madingou-gare, du jeune homme Nguembo Olombi Mignon par le brigadier-chef, Mba Ferdinand. L’OCDH exige que justice soit rendue et que ce policier ne bénéficie une fois de plus d’aucune impunité.

Lire la suite...

vendredi 8 avril 2016

Torturé au commissariat de police d’Owando, une personne gardée à vue décède au Centre Hospitalier et Universitaire de Brazzaville.

Brazzaville-Lyon, le 8 avril 2016. L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) et son partenaire, Agir Ensemble pour les Droits de l’Homme (AEDH), expriment leur profonde indignation suite à la mort le 10 mars 2016 de M. NIOKO NGAMBOU Olgane, des suites d’actes de torture subis en garde à vue. Les deux organisations appellent les autorités congolaises à faire toute la lumière sur ce crime et à traduire en justice le ou les auteur(s).

Lire la suite...

mercredi 30 mars 2016

COMMUNIQUE CONJOINT

Brazzaville-Lyon, le 29 mars 2016. L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) et son partenaire, Agir Ensemble pour les Droits de l’Homme (AEDH), expriment leur profonde indignation suite à la mort en détention de M. Michel Nganda Manenga dans des circonstances non élucidées à la maison d’arrêt de Ouesso, dans le département de la Sangha.

Lire la suite...

mercredi 16 mars 2016

Torture au Congo Brazzaville : Un policier condamné à 5 ans d’emprisonnement ferme, un verdict qui en appelle d’autres.

Brazzaville le 15 mars 2016. L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) exprime partiellement sa satisfaction suite la condamnation de M. Dany MAYALA, policier en service au commissariat de police du quartier Diata, à 5 ans d’emprisonnement ferme pour délit de « coups et blessures volontaires » par la 6ème chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Brazzaville. Le chef d’inculpation retenu « coups et blessures volontaires »en lieu et place de la torture interpelle sur l’urgence d’une définition et la répression du crime de torture n droit congolais.

Lire la suite...

mardi 23 septembre 2014

Agressions du journaliste Elie Smith et des militants de l’opposition politique : L’OCDH exige l’ouverture d’enquêtes judiciaires sérieuses

Brazzaville, le 22 septembre 2014. L’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) condamne fermement les récentes agressions des militants de l’opposition politique et du journaliste camerounais Elie Smith de MNTV et, exhorte le parquet de Brazzaville à ouvrir des enquêtes sérieuses et approfondies afin de faire triompher la vérité dans ces agressions. Des sanctions exemplaires doivent être prises à l’endroit des auteurs et commanditaires.

Lire la suite...